10 Oct

Autoroute E25/A25 – chantier de réhabilitation

Autoroute E25/A25 – chantier de réhabilitation entre la frontière avec les Pays-Bas et Cheratte : libération des voies rénovées en direction de Liège

A partir de ce vendredi 7 octobre, à 20H, la circulation s’effectuera à nouveau normalement sur l’E25/A25 depuis la frontière avec les Pays-Bas, jusque Cheratte, en direction de Liège.  Les travaux qui étaient en cours sur les voies en direction de Liège seront achevés et ces dernières, entièrement rénovées, seront complètement libérées.

Par contre, en direction des Pays-Bas, la signalisation devra être maintenue afin de poursuivre la réalisation des séparateurs en béton en berme centrale.

En direction de Maastricht :

  • Jusqu’au 14 octobre, à 20H, la circulation continuera à s’effectuer sur une seule bande avec une vitesse limitée à 70 km/h (au lieu de 90 km/h auparavant sur ce chantier).
  • A partir du 14 octobre, à 20H, jusqu’au 25 octobre, la zone de chantier sera réduite de moitié. La circulation s’effectuera sur une seule bande à partir d’après l’échangeur N°3 « Hermalle-sous-Argenteau » (et non plus à partir de Cheratte, comme précédemment).

Le chantier sera totalement clôturé le 25 octobre.

POUR RAPPEL

Depuis le 24 août dernier, un chantier de réhabilitation et de sécurisation est en cours sur l’autoroute E25/A25, entre la frontière avec les Pays-Bas et Cheratte, soit sur plus de 7 kilomètres, sur les voies en direction de Liège.

Ces travaux visent à remplacer la couche d’usure sur l’ensemble du tronçon, à réparer le béton armé continu et à sécuriser la berme centrale.

Ce chantier, programmé dans le cadre du Plan Infrastructures 2016-2019, représente un budget de 4.850.000 € HTVA financé par la SOFICO en ce qui concerne le tronçon allant de Visé nord à Cheratte. Les 450 premiers mètres du chantier, situés en Région flamande, sont financés par cette dernière.

Ce chantier est réalisé en collaboration avec le partenaire technique de la SOFICO : la Direction générale opérationnelle Routes et Bâtiments du Service Public de Wallonie.

Leave a reply