23 Mar

Déversements sauvages de déchets provenant de la production de drogue

Madame, Monsieur,

Notre pays est de plus en plus confronté à la problématique de la production de drogues synthétiques.

Les drogues synthétiques sont produites à grande échelle par des organisations criminelles dans les laboratoires clandestins. Cette production génère de grandes quantités de déchets chimiques dangereux composés essentiellement de produits toxiques et de substances irritantes ou inflammables, dont les criminels cherchent à se débarrasser.

Ces déchets sont ainsi abandonnés illégalement sur la voie publique, dans la nature, dans les égouts, sur des chemins reculés, les cours d’eau etc,… On parle ici de « dumping ». Les produits sont souvent découverts dans des contenants en plastique ou des fûts métalliques, lorsqu’ils ne sont pas simplement déversés sur le sol. On peut les découvrir aussi dans des camions ou des remorques volés, auxquels les voleurs n’hésitent pas à mettre le feu.

Ces dumping entraînent des risques importants pour l’homme, les animaux et l’environnement. Par ailleurs, l’enlèvement et la destruction de ces déchets et l’assainissement des lieux coûtent extrêmement cher. De plus, un dumping illégal de déchets issus de la production de drogues n’est pas toujours correctement identifié, ce qui augmente les risques pour les personnes qui y sont exposées.

Vous êtes sensible à cette problématique et désirez connaitre les mesures à prendre de cas de découverte de dumping ? Vous trouverez vos réponses ici.

1064_Folder_DUMPINGEN_F_2017

 

Leave a reply